Posted on Leave a comment

Energie de secours en RDC – Conseils et Recommandations

Pour votre projet d’énergie de secours en RDC, il faut prendre en considération plusieurs aspects. Ce n’est pas assez d’avoir simplement un groupe électrogène dans le cas d’une coupure.

En RDC, il y a des difficultés supplémentaires qu’il faut prendre en compte dans un nouveau projet de construction ou sur un chantier.

Voici les aspects qu’il faut garder en tête avant d’acheter son groupe ou pour chiffrer son projet.

Onduleur

Onduleurs INVT (Chine) https://www.invt-power.com

La SNEL ou le secteur coupera régulièrement (3 à 4 fois ou plus par jour dans des cas extrêmes et en fonction du lieu), que ça soit pour 1 heure ou 24 heures.

Voulez-vous que tous vos appareils coupent aussi à chaque basculement entre le groupe et la SNEL?

Non?

Alors pensez à un onduleur.

C’est quoi un onduleur ?

C’est une sorte de batterie qui se recharge avec le secteur mais qui alimente vos installations. C’est une batterie qui empêche la coupure de courant pendant quelques minutes.

Ça peut couter 45 USD pour un tout petit de quelques kW (pour une prise avec 1 ou 2 ordinateurs). Ça peut aussi monter à quelques milliers de dollars s’il faut mettre des serveurs ou des climatiseurs sur ces batteries.

Réfléchissez donc à ce besoin.

Dans un hôpital par exemple, il faut mettre les systèmes critiques (production d’oxygène par exemple) sur des onduleurs. Ou bien dans une salle de serveurs, il faut aussi que les ordinateurs ne s’arrêtent pas! Ou bien, le modem de votre internet redémarre à chaque coupure? Ou bien votre télévision coupe au mauvais moment, pendant une action ou une scène importante d’un film?

Avec un onduleur, ce problème est vite réglé en attendant que votre groupe électrogène démarre, s’il est en mode automatique.

Régulateurs de tension

Regulateurs de tension statiques ou AVR (automatic voltage regulator) Inforise (Turquie) – Brochure: http://inforise.com.tr/wp-content/uploads/2018/03/Charger-SVS-ENG.pdf

Maintenant que vous avez réfléchi à l’onduleur, avez-vous besoin d’un régulateur de tension?

Car oui, en RDC, la qualité du courant de la SNEL ou du secteur est extrêmement variable!

Vous espérez 220V à l’arrivée? Attendez-vous à voir 130 V des fois et des coupures de phases.

Car même s’il vous manque une phase, le groupe démarrera.

Hélas, il n’y a pas d’équipements pour “ponter” les phases.

Ceci est une mauvaise pratique locale pour alimenter une habitation en urgence. C’est contre les règles de l’art. Il faut que les charges soient équilibrées sur les trois phases d’arrivée.

Protection surtension

Avez-vous aussi des surtensions?

C’est très possible dans un pays comme la RDC.

Si vous avez des baisses de tension, et bien, si le courant revient il y a aussi un risque que l’arrivée brusque de courant cause une surtension sur toutes vos installations.

Protection surtension par Raycap (USA)
https://www.raycap.com/product-types/surge-protection/

Pensez-donc à une protection contre ce phénomène très courant et qui peut endommager des installations ou cartes électroniques sensibles avec un équipement qu’on appelle un parafoudre.

Il sert aussi contre des surtensions indirectes de foudre – mais pas contre des coups de foudre directs.

Si par contre vous avez un risque de foudre, alors il vous faut un paratonnerre. Ce n’est pas la même chose. Celui-ci protège contre un choc direct sur vos installations. Le parafoudre ne peut pas protéger contre ce choc.

Groupe électrogène

Groupe électrogène FG Wilson

Maintenant que vous avez pensé aux problèmes de stabilité et de la fiabilité du secteur ou la “SNEL”, orientez-vous vers la source alternative de courant, le groupe électrogène alimenté au gasoil.

Avez-vous la liste des équipements qui seront branchés?

Combien de climatiseurs?

Combien d’habitants?

Il faut correctement dimensionner un groupe électrogène pour 5 à 10 ans d’utilisation.

Si la charge augmente un peu, le groupe devra la supporter. L’achat d’un groupe sous-dimensionné causera des problèmes de surchauffe ou des coupures inattendues. Le sur-dimensionnement causera un glaçage des cylindres et une surconsommation d’huile.

Voulez-vous un basculement automatique quand la SNEL part?

Alors, il vous faudra un inverseur automatique motorisé, qui n’est pas normalement inclus dans l’achat d’un groupe électrogène.

Allez-vous remplir manuellement le réservoir?

Pensez-vous que le groupe fonctionnera chaque jour? 1 fois par semaine?

S’il y est fortement sollicité, pensez à un deuxième s’il y a une panne avec le premier.

Ou bien s’il faut un système de ravitaillement automatique avec des capteurs de niveau de carburant pour vous alerter si le niveau diminue.

Réduction de consommation de carburant – hybride et solaire

Avez-vous une facture choquante de carburant avec votre groupe?

Avez-vous de la place pour du solaire ou pour des batteries?

Pensez à un système hybride avec un contrôleur automatique qui régulera la production d’énergie entre le groupe, les panneaux solaires et les batteries.

Option de stockage d’énergie avec batteries

Options solaires et hybrides

SMA – Solutions photovoltaïques (Allemagne)

Victron – Contrôleurs, inverseurs et chargeurs batteries

Solutions solaires avec Victron Energy

Solutions solaires en RDC

GoShop
Basé à Goma (Nord Kivu)
Solutions energies solaires Victron et groupes électrogènes Teksan (Turquie)
https://www.goshop.cd
No photo description available.
DevSolaire – Energie solaire en RDC (Kinshasa et Lubumbashi)

Pour toutes vos questions en énergie de secours, nous sommes à votre disposition.

Contactez-nous 24 heures 24 et 7 jours sur 7 pour vos besoins en énergie électrique ou pour un projet spécifique

Salle d’exposition, 1458 Lukusa, Gombe, Kinshasa, RDC

Unicompex Congo

24 ans d’expérience dans l’énergie de secours

www.unicompex.net | www.unicompex.blog

Par email : contact@unicompex.net ou par téléphone : +243 81 99 35 000

Adresse : 1458 Avenue Colonel Lukusa, Gombe, Kinshasa, République Démocratique du Congo

Leave a Reply